Ces 4 scènes font-elles vraiment d’Angela White une « Reine du porno » ? 

 

Les mecs, il est temps de parler d’un des meilleurs produits australiens à gros nibards, Angela White. Cette salope aux cheveux noirs et avec d’énormes nibards a atteint un niveau de popularité rarement vu dans l’industrie du porno. 

 

Elle a des nibards qu’on peut reconnaître avant même de voir son visage et sa libido semble ne pas avoir de limites. Mais il n’y a pas que ses gigantesques glandes mammaires qui sont dignes d’intérêt, c’est aussi son talent qui lui a donné cette popularité.  

 

Si vous jetez un œil du côté cochon et humide de Reddit, vous trouverez quelques subs qui sont dédiés à Angela, le plus gros rassemble même plus de 650 000 mecs en chien qui célèbrent jour après jour l’existence de cette salope. La hype est une chose, mais est-ce que cette cochonne australienne mérite vraiment le titre de « reine du porno » ? 

 

Dans cet article, nous allons étudier quatre scènes d’Angela White, celles qui sont considérées comme les plus cultes (ouais, dont ce show à la cam complètement dingue !) et vous aider à décider s’il faut se mettre à genoux et embrasser ses talons ou l’oublier et chercher une pornstar qui mérite un peu plus d’être appelée une reine.  

Le bukkake à la sauce blowbang 

 

On ne peut qu’apprécier la tenue portée par Angela dans ce film Brazzers qui était l’un des tournages de bukkakes les plus hardcore qui soient. Toute de noir vêtue, mais avec un trou pour laisser pendouiller ses gigantesques nichons et leur permettre d’être recouverts de foutre. Les giclées de sperme sont parfaitement mises en valeur par le noir de sa tenue de salope divine. 

 

Dans son style bien à elle, elle garde un contact visuel très intense avec la caméra alors que des mecs font la queue pour lui gicler à la gueule. Alors oui, elle se prend quelques giclées de foutre dans l’œil et son maquillage hors de prix est ruiné, mais Angela est une véritable amatrice de sperme et rien ne peut se mettre entre elle et les petits soldats.  

 

Mais si vous pensez que cette scène résume bien l’amour du sperme d’Angela, détrompez-vous. Attendez de voir ce qu’elle fait dans la scène suivante.  

Un cocktail de salope. Bien secoué ! 

Putain, imaginez aller à un rencard dans un bar avec Angela avant de découvrir le cocktail qu’elle a choisi. Dans ce porno bien sale, Angela se fait tringler dans tous les sens, cette partie de jambes en l’air prolongée nous permet de voir ses nichons divins rebondir dans tous les sens avant qu’ils ne soient recouverts de sperme. 

 

En coulisses, tout le monde s’est rassemblé pour gicler dans un verre à cocktail géant pour qu’Angela puisse se désaltérer. Cette pornstar australienne ne sourcille même pas et elle avale la décoction de foutre comme si c’était un bon gin.  

L’épisode de la cam coquine d’Angela White 

 

Bon, je pense que les scènes d’Angela White dont on a déjà parlé vous ont fait mouiller le slip. 

 

Par contre, imaginez si vous pouviez contrôler les dépravations d’Angela White sur votre écran, lui demander des trucs particuliers et même jouer virtuellement avec sa chatte grâce à des sextoys connectés qui vous permettent d’envoyer directement des vibrations sur son clito ? C’est tout ce qu’il y a de plus banal sur les sites de cams comme PDCams.com. 

 

Angela White est le genre de pornstar qui aime réaliser les rêves de ses fans et tous ses plus gros fans vont savourer les souvenirs des shows en live incroyablement bandants qu’elle faisait sur les sites de cams en plus de ses pornos tournés en studio. 

 

En ne portant rien d’autre qu’une paire de talons hauts, Angela n’a clairement pas déçu dans ce show en live, elle a offert à ses fans une expérience dont on ne peut généralement profiter qu’en ayant le cul vissé sur la chaise du réalisateur d’un plateau porno.  

Il y a tout un océan d’huile sous nos pieds ! 

 

Pour la prochaine scène d’Angela White, je ne peux que citer un passage du fameux film There Will Be Blood, « As an oil man, I hope that you’ll forgive just good old-fashioned plain speaking ». Pas de pétrole, mais pas mal d’huile dans cette scène ! 

 

Angela White est vraiment bandante comme jamais avec son corps recouvert d’huile et cette scène en est un parfait exemple. Après une longue défonce anale, il restait encore assez d’huile pour tout un régiment, alors le producteur a eu une idée assez dingue. 

 

La bouteille d’huile est vidée dans la rondelle bien défoncée d’Angela. Ensuite, vous pouvez sans doute deviner ce qui se passe. Angela a expulsé un geyser d’huile de son trou du cul malmené et le plateau s’est transformé en œuvre d’art gluante.  

 

La cerise sur le gâteau ? Le sourire malsain qu’elle avait alors qu’elle libérait un tsunami d’huile sur tout le monde. Dommage par contre, personne n’a cité There Will Be Blood avec un petit « There’s a whole ocean of oil under our feet » ! 

Alors, Angela White est une reine du porno ou pas ? 

 

Ben voilà, c’est l’heure du verdict. Est-ce qu’Angela White mérite le titre de reine du porno que beaucoup de fans lui donnent ? Bon, ça dépend pas mal des préférences. Peut-être que vous n’aimez pas les Australiennes complètement dingues qui ont des nibards dans lesquels on peut se perdre et que vous préférez les teens aux petits seins bien fermes. 

 

Par contre, que votre bite se dresse ou se ramollisse à la vue d’Angela, on ne peut nier que c’est une pornstar d’élite qui a gagné sa place au panthéon du porno et qu’elle se donne toujours à 110% dans ses scènes de cul. 

 

Et si c’est la première fois que vous entendez parler d’Angela, déjà, est-ce que vous sortez d’une grotte ? Il y a une tonne de sites pour la voir en action, de Brazzers aux sites de cams comme  PDCams sur lesquels vous pourriez même avoir la chance d’interagir avec elle et jouer avec sa chatte à l’aide de sextoys connectés.